Se mettre sur son 31

definition expression se mettre sur son 31
Se mettre sur son 31 | Les Dédexpressions

Définition de l’expression “Se mettre sur son 31”

Quand on se met sur son trente-et-un, on met ses plus beaux habits pour un évènement important. On veut faire une belle impression.

Origine de l’expression

Alors que la première partie de cette expression peut facilement s’expliquer (“mettre sur soi” = “s’habiller”), l’origine de l’expression et du chiffre “31” reste, pour beaucoup d’auteurs de livres et de littéraires, mystérieuse.

Différentes interprétations existent, depuis la déformation du mot ‘trentain‘ qui désignait un tissu de qualité supérieure. À l’époque, avoir un vêtement fait dans ce tissu était un luxe, et par conséquent un vêtement réservé aux jours de fête. Cependant les dates d’usage de ce mot jusqu’au 15ème siècle et d’apparition officielle de l’expression au 19ème siècle ne concordent pas.

Une autre explication mettrait en avant un numéro oublié d’un uniforme militaire de cérémonie, ou une réduction inexpliquée de trente-six comme on dit aussi se mettre sur son trente-six.

Une troisième variante viendrait de Prusse, avec le 31 du mois qui représentait pour les militaires un jour doré car ils se voyaient verser une prime pour finir le mois, le “supplément d’entretien”. Le 31 n’apparaissant que 7 fois dans l’année, il était célébré ! Alors on organisait des visites dans les casernes où les soldats devaient se présenter sous leur plus beau jour et pouvaient éventuellement trouver chaussure à leur pied.

Une ultime possibilité viendrait d’un jeu de cartes très populaire au 19ème siècle: le trente-et-un. Le fait d’atteindre le chiffre trente et un permettait de gagner et représentait alors ce qu’il y avait de plus beau.

Traduction en anglais

Littérale : “To get in one’s 31”

Equivalent : Angleterre = “To get dressed up to the nines” (S’habiller jusqu’aux neufs), “To dress up” (Bien s’habiller), “To put on one’s Sunday best” (S’habiller de sa plus belle tenue du dimanche)

Source