Avoir des oursins dans les poches

avoir_des_oursins_dans_les_poches_dedexpressions
Avoir des oursins dans les poches | Les Dédexpressions

Définition de « Avoir des oursins dans les poches »

Être avare. Être radin(e). Ne pas vouloir dépenser de l’argent, ou très peu.

Origine de l’expression

Le mot ‘oursin’, qui date du milieu du 16ème siècle, serait une déformation de ‘ourson’, le petit de l’animal bien connu ; mais selon d’autres versions, il serait issu de l’appellation en occitan « orsin de mar ».

Cet échinoderme qu’on appelle aussi « hérisson de mer » ou « châtaigne de mer », est entouré d’une multitude de piquants qu’il vaut mieux éviter de se planter dans les doigts. 

On peut alors s’imaginer qu’une personne qui aurait des oursins dans sa poche ou dans son porte-monnaie, éviterait intelligemment (ou stratégiquement) d’y fourrer la main pour en retirer de l’argent. Quelle bonne excuse !

Et cet empêchement constant d’accéder à ses billets, ne pourrait que la faire passer pour avare à celui qui ne serait pas informé de la présence de ces petits animaux.

Nous connaissons toutes et tous des radins ou radines dans notre entourage, des personnes qui refusent de diviser l’addition au restaurant, par exemple, ou qui comptent au centime près lorsqu’ils font les courses. Ca peut prendre du temps ! Ou bien ce rendez-vous galant au bar où l’on pensait se faire inviter, mais en réalité on doit payer son propre verre. 

Avoir des oursins dans les poches peut avoir des bons côtés, mais aussi des moins bons ! Il s’agit de trouver le bon équilibre pour ne pas non plus se priver à longueur de temps.

Et vous ? Avez-vous tendance à avoir des oursins dans les poches ou à jeter l’argent par les fenêtres ? Commentez au bas de cet article 🙂

Source

Traduction en anglais

Littérale : « To have urchins in the pockets »

Equivalent : « To have long / deep pockets and short arms »

Donc, en anglais, ça donnerait…

avoir_des_oursins_dans_les_poches_to_have_long_pockets_short_arms_les_dedexpressions
Les Dédexpressions

 

Appeler un chat un chat

appeler_un_chat_un_chat_les_dedexpressions
Appeler un chat un chat – Les Dédexpressions

Définition de l’expression « Appeler un chat un chat »

Appeler les choses par leur nom.
Être franc et direct.

Origine de l’expression

Au 18ème siècle, on nommait « chat » le sexe féminin en argot, plus précisément la toison pubienne, en jouant sur l’ambiguïté du terme qui désigne l’animal de compagnie. Ce fut le poète Nicolas Boileau qui utilisa le premier l’expression dans une satire dénonçant l’hypocrisie de la société.

Autrement dit, plutôt que de tourner autour du pot, appeler les choses par leur nom, être précis(e) est plus simple pour communiquer avec son entourage.

Globalement, être franc et direct est tout un art de communiquer, il faut le faire avec tact et diplomatie pour ne pas être trop brut de décoffrage !

Source

Traduction en anglais :

Littérale : “To call a cat a cat”

Equivalent : “To call a spade a spade”

Donc en anglais, ça donnerait…

appeler_un_chat_un_chat_to_call_a_spade_a_spade
Les Dédexpressions

Avoir le feu au cul

avoir le feu au cul les dedexpressions
Avoir le feu au cul – Les Dédexpressions

Définition de l’expression « Avoir le feu au cul »

Cette expression a deux significations complètement différentes :
– Être très pressé, filer très vite
– Avoir des besoins sexuels intenses

Origine de l’expression

La première signification est attestée dès la fin du 17ème siècle.
L’image est claire car on comprend bien que quelqu’un dont le derrière est en flammes se mette à courir très vite, par réflexe, dans l’espoir idiot de mettre de la distance entre le feu et lui, même si ce n’est forcément la meilleure réaction possible.

Parfois, au lieu de faire face et de régler des problèmes, on aimerait filer de situations délicates et inconfortables aussi vite que possible et prendre la poudre d’escampette ! Cela serait beaucoup plus simple que de vouloir affronter des difficultés.

La seconde signification est apparue dès le milieu du 16ème siècle.
Elle est basée sur l’idée d’être (très) en chaleur, mais avec une localisation de cette ‘chaleur’ un peu imprécise.

Evidemment, cette expression, quelque peu vulgaire, prend tout son sens dans certains contextes, mais elle reste très familière et à éviter de prononcer devant les âmes sensibles ! Il y a tout de même des façons plus jolies de définir le désir sexuel, comme « la saison des amours » ou « grimper au rideau ».

Et vous, avez-vous souvent le feu au cul ?

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To have one’s ass in fire »

Equivalent : « To have ants in one’s pants » ou « To be in a hell of a rush » ou « To be randy as hell »

Donc, en anglais, ça donnerait…

Les Dédexpressions

À fleur de peau

definition_a_fleur_de_peau_les_dedexpressions
A fleur de peau – Les Dédexpressions

Définition de l’expression « A fleur de peau »

A la surface de la peau, au sens figuré signifie réagir à la plus petite sollicitation. Être prêt(e) à bondir sur la moindre réflexion, le moindre commentaire.

Origine de l’expression

Lorsque l’on s’intéresse de plus près aux origines du mot « fleur » présent dans cette expression, on se rend compte qu’il vient du latin « florem ». Il a un autre sens qui désignait « la meilleure partie d’une chose ». C’est de là que découle l’expression « à fleur de » pour dire « à la surface de ».

Par ailleurs, pour comprendre le sens figuré  » réagir à la plus petite sollicitation » on peut se pencher sur le domaine des relations entre hommes et femmes. En effet, chez l’homme la main d’une femme posée sur le corps peut provoquer la chair de poule.

Dans ce cas on a un contact léger qui produit une réaction immédiate. C’est par analogie à cette situation que l’on dit qu’une personne a une sensibilité « à fleur de peau ». En d’autres termes il est susceptible de réagir de manière brutale à ce qu’il peut prendre pour une agression.

Lorsqu’on est de mauvaise humeur ou qu’on a du mal à canaliser ses émotions, il nous arrive de réagir au quart de tour, de façon plus ou moins agressive, et que les paroles dépassent nos pensées. Cela nous arrive à tous ! On fait tous face à ces situations qui peuvent causer des quiproquos ou incompréhensions et laisser de marbre.

Cette expression est à ne pas confondre avec « Être fleur bleue », qui réfère davantage aux émotions, à la romance et à une très grande sensibilité.

Et vous, cela vous arrive-t-il souvent d’être à fleur de peau ? Commentez en bas de cet article.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « On skin’s flower »

Equivalent : « On edge »

Donc, en anglais ça donnerait…

a_fleur_de_peau_on_edge_les_dedexpressions
Les Dédexpressions

Avoir le coeur sur la main

avoir le coeur sur la main
Avoir le coeur sur la main – Les Dédexpressions

Définition de l’expression « Avoir le coeur sur la main »

Être généreux(se). Donner de sa personne sans rien attendre en retour. Proposer de l’aide aux autres. Faire don d’une grande bienveillance.

Origine de l’expression

L’expression date du 18ème siècle et fait référence au cœur en tant que siège des émotions. Elle figure qu’une personne a le cœur, donc les émotions et les sentiments, sur la main, autrement dit qu’elle est prête à offrir. On imagine également une main tendue, symbole encore plus puissant de solidarité et de générosité.

Les personnes ayant le coeur sur la main sont très précieuses en société, et nous vivons pourtant dans une époque où la consommation prend le dessus sur cette grande qualité.

Les nouvelles tendances de notre ère nous rendent parfois intolérant(e)s et égoïstes, nous repliant à vivre pour nous-mêmes et à ne pas se soucier des problèmes des autres. Cependant, il est crucial de se serrer les coudes, d’être solidaires et de lever le nez de son écran de téléphone dans le métro.

N’avez-vous jamais remarqué le réflexe intéressant de la population lors d’une catastrophe naturelle ou d’un événement qui nous concerne tous ? Le réflexe de survie. Subitement, on appelle à l’aide, on se tient en groupe, on est davantage le reflet d’une humanité saine, on se rend compte des vraies valeurs.

Globalement, on croit que faire des gestes pour les autres renvoit au côté matériel, et pourtant, les plus isolés souffrent généralement de solitude et de manque de vie sociale.

Avoir le coeur sur la main est un geste naturel qui donnerait le sourire à plus d’un(e). Essayez de sourire à quelqu’un dans la rue, et observez l’impact sur cette personne. Dites bonjour aux sans-abris, vous changerez le cours de leur journée.

Être attentif(ve) à son entourage n’amène que du bon. Les gens généreux de coeur sont très souvent admirés et certains d’entre eux sont devenus de grands leaders à l’échelle mondiale.

Et vous, avez-vous le coeur sur la main ? Commentez au bas de cet article.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To have the heart on the hand »

Equivalent : « To have a heart of gold » ou « To be openhanded »

Donc, en anglais, ça donnerait…

avoir le coeur sur la main to have a heart of gold les dedexpressions
Les Dédexpressions