Trouver la perle rare

trouver la perle rare les dedexpressions
Trouver la perle rare | Les Dédexpressions

Les Dédexpressions présentent la définition, l’origine et la traduction en anglais de l’expression « Trouver la perle rare ».

Définition :

Personne ou objet très rare, difficile à trouver.

Origine : 

Si cette expression désigne une personne, il s’agit de celle dotée de compétences ou d’un physique hors normes, exceptionnel, que l’on a toujours recherchés. En revanche, s’il s’agit d’un objet, c’est le plus beau, le plus exceptionnel de tous ceux que l’on a souhaité posséder.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To find a rare pearl »

Equivalent : « To find a real gem »

Quiz : Les Dédexpressions célèbrent la Saint-Valentin

Les Dédexpressions présentent leur premier quiz autour des expressions romantiques de la Saint-Valentin. Une série d’expressions imagées à deviner, et vous pouvez également vous envoyer une copie des résultats par email. A vous de jouer !

Pour accéder au quiz, voir ci-dessous ou cliquer ici. Lire la suite

Avoir des atomes crochus (avec quelqu’un)

61AF5AE2-754A-4C8C-A4D4-276383C1197E

Définition : 

Avoir des affinités avec quelqu’un, une complicité, des points communs.

Origine :

Cette expression vient de traités de physique réalisés par des atomistes grecs de l’antiquité tels que Démocrite et Epicure entre 460 ans et 270 ans av. J-C. Ces scientifiques y déclaraient : « Enfin, les corps que nous voyons, durs et massifs, doivent leur cohésion à des atomes plus crochus, plus intimement liés et entrelacés en ramifications complexes ».

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To have hooked atoms »

Equivalent : « To hit it off with somebody »

Vivre d’amour et d’eau fraîche

42507539_1771552516296190_8428804809376661504_n

Définition : 

Vivre de peu ou de rien.

Origine :

Expression un peu ironique qui fait allusion au fait que si l’on s’alimente juste d’amour et d’eau fraîche, on a alors besoin de peu pour vivre. On a tendance à utiliser cette expression pour qualifier les personnes qui perdent l’appétit au début d’une relation amoureuse.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To live of love and cold water »

Equivalent : « All you need is love. »

Avoir un cœur d’artichaut

16AAFBEB-C416-4FE3-BB1A-7F1DD7719EC2

Définition :

Tomber facilement et souvent amoureux.

Origine :

Le coeur désigne ici le centre du végétal, le fond d’artichaut duquel se détachent de nombreuses feuilles, une pour chaque personne présente, tout comme quelqu’un qui a un coeur d’artichaut donne un peu d’amour à chaque personne qui lui semble digne d’intérêt.

Cette expression qui date de la fin du XIXe siècle vient de la forme proverbiale « coeur d’artichaut, une feuille pour tout le monde ».

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To have a heart made of artichoke »

Equivalent : « To be fickle » (être inconstant, changeant)

7 expressions pour illustrer la Saint-Valentin

Nous y sommes, c’est le jour J. A vous les rendez-vous amoureux avec votre moitié, les tête-à-tête romantiques au restaurant ou le dîner aux chandelles à la maison. Sans oublier ceux qui datent pour la première fois ! Et pour les célibataires, ne vous en faites pas, l’année prochaine sera plus prometteuse.

Voici 7 expressions, vues par les Dédexpressions, qui résumeront peut-être le déroulement de votre soirée Saint-Valentin :

1. Avoir le feu au cul

untitled-design-1

Définition : Avoir des besoins sexuels intenses.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Avoir le feu au cul ».

2. Poser un lapin

poser un lapin

Définition : Ne pas se rendre à un rendez-vous.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Poser un lapin ».

3. Se prendre un râteau

rateau

Définition : Subir un échec. Plus précisément, pour un dragueur ou une dragueuse, se faire éconduire.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Se prendre un râteau ».

4. Prendre son pied

11214040_818719904912794_2185620307328844319_n

 

Définition : Avoir du plaisir.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Prendre son pied ».

5. Grimper au rideau

11885314_783658885085563_7030036653284831934_n

Définition : S’alarmer, atteindre l’orgasme.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Grimper au rideau ».

6. Tailler une pipe

 

Définition : Pratiquer une fellation.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Tailler une pipe ».

7. Tenir la chandelle

Définition : Etre seul au milieu d’un couple.

Pour en savoir plus, lisez la description de la Dédexpression « Tenir la chandelle ».

Les Dédexpressions souhaitent aux Valentins et aux Valentines une belle soirée ce 14 février !

À l’eau de rose

eau-de-rose

Définition :

Mièvre, fade, insipide, sentimental (en parlant généralement d’une oeuvre comme un livre ou un film).

Origine :

Qui n’a pas lu un livre de la collection Harlequin ne sait pas forcément ce qu’est un véritable roman à l’eau de rose, rempli de clichés, de situations sans réelle surprise ou de sentiments très conventionnels.

L’eau de rose, d’abord nommée « eau rose » au XVe siècle, puis « eau de rose » au XVIe, s’obtient en distillant des pétales de rose ; c’est donc un distillat de rose.

Alain Rey situe l’apparition probable de l’expression vers la fin du XIXe siècle, mais on trouve plusieurs ouvrages qui l’emploient vers le début du même siècle (en 1826 ou 1833, par exemple) ; et Claude Duneton la localise même dès la fin du XVIIIe dans une pièce d’un certain Dumoncel intitulée « L’intérieur des comités révolutionnaires ».
Cela dit, sous la forme « à l’eau rose » ou également « à l’eau rosé », elle est plus ancienne puisqu’on la trouvait déjà chez Voltaire en 1759.

En tous cas, rares sont les auteurs les plus connus du XIXe a l’avoir utilisée, peut-être parce qu’elle était considérée comme trop familière.
Quant à savoir pourquoi l’eau de rose est devenue un symbole de mièvrerie, on suppose que c’est simplement parce la couleur rose était associée à la féminité, donc indirectement aux bons sentiments, avec une connotation péjorative.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « Rose water like »

Equivalent : « Rose-colored » ou « Mushy » ou « Schmaltzy » ou « Novelettish »

Être fleur bleue

etre-fleur-bleue

Définition :

Être sentimental.
Par extension, être naïf.

Origine :

Cette expression contient un adjectif composé qui est extrait d’une locution parfois encore employée « cultiver, aimer… la petite fleur bleue ».

Dans le langage des fleurs, le bleu pâle exprime une tendresse inavouée, discrète et idéale.

Il faut remonter à 1811 et à une oeuvre du jeune écrivain allemand Novalis, qui était en réalité le baron Friedrich von Hardenberg, pour trouver l’origine de cette expression.
Dans son roman inachevé « Henri d’Ofterdingen » (Novalis est mort à 29 ans), il y évoque à sa manière la légende d’un trouvère médiéval qui, parti à la recherche d’un idéal, découvre la fleur bleue symbole de la poésie.
Les Allemands parlent d’ailleurs de « die blaue Blume der Romantik » ou « la fleur bleue du romantisme ».

En traversant le Rhin, la fleur bleue a un peu changé de sens, puisque de la poésie, elle a été associée à une sentimentalité mélée de naïveté.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To be a blue flower »

Equivalent : « To be mushy » ou « To be sentimental »

Loin des yeux, près du coeur

loin des yeux pres du coeur modifie

Définition :

L’éloignement de deux personnes affaiblit l’affection qu’elles se portent mutuellement.

Origine :

Originellement, l’expression est la suivante : « Loin des yeux, loin du coeur ». Cependant, nous employons souvent « Loin des yeux, près du coeur » c’est à dire que même à distance, nous pensons toujours à la personne, nous ne l’oublions pas.

C’est un proverbe latin qui trouve son origine dans un poème de Properce (Ier s. av. J.-C.) extrait d’Élégies.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « Far from the eyes, close to the heart »

Equivalent : « Out of sight, out of mind »

Il y a anguille sous roche

12565462_858499910934793_357010198286007205_n

Définition :

Quelque chose nous est caché.

Origine :

L’expression fait bien référence au poisson, l’anguille, qui a pour particularité de ne pas aimer la lumière et de rester cachée sous les rochers. Cet animal visqueux n’étant pas facile à attraper est devenu le symbole de la sournoiserie et de la tromperie.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « There’s eel under stone »

Equivalent : « Something fishy »