19260370_1293901927394587_3324256916090434228_n

Définition de l’expression « Mon petit doigt m’a dit » :

Non, on ne s’entretient pas incognito avec son petit doigt pour apprendre des choses. Mettons fin à ce mythe ! Cela dit, il y a bien des raisons pourquoi on emploie cette expression, mais avant de creuser, voici la définition.

Quand on dit, « c’est mon p’tit doigt qui me l’a dit », on veut dire qu’on a appris ou entendu quelque chose par une source qu’on ne veut pas dévoiler. Ou bien que dans une conversation, on veut prêcher le faux pour avoir le vrai, ou qu’on soupçonne que l’autre personne veut nous cacher quelque chose.

Pourquoi le choix du petit doigt pour indiquer qu’on ne veut pas désigner sa source ou qu’on a des soupçons ? Je vous en dis plus ci-dessous.

Origine de l’expression :

A la fin du 19ème siècle, « doigt » était une déformation de « dé », raccourci de « Dieu », connu pour être « capable de tout savoir sur tous ». Par exemple, cette expression peut être utilisée par les parents quand ils soupçonnent leurs enfants de faire des bêtises : « on m’a chuchoté à l’oreille que tu as fait pipi au lit » ou autre exemple en lien avec des rapporteurs, des balances, ce n’est pas le pouce que vous allez mettre près de votre oreille pour joindre le geste à votre parole, mais le petit doigt. En effet, de par sa taille, notre petit doigt, l’auriculaire, est le plus adapté pour servir de « délateur imaginaire » dans le creux de l’oreille.

Pour illustrer ces dires avec une réplique très connue, vous vous rappelez peut-être la scène 8 de l’acte 2 du Malade Imaginaire de Molière : « Voilà mon petit doigt pourtant qui gronde quelque chose. (Il met son doigt à son oreille.) Attendez. Eh ! Ah, ah ! Oui ? Oh, oh ! voilà mon petit doigt qui me dit quelque chose que vous avez vu, et que vous ne m’avez pas dit. »

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « My little finger told me »

Equivalent : « A little bird told me »

Expressions à découvrir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :