Ça me gonfle – Les Dédexpressions

Définition de l’expression « Ça me gonfle »

Lorsqu’on exprime haut et fort (ou même entre les dents), on veut dire : ça m’agace, ça m’énerve, ça m’exaspère. Quelque chose nous fatigue au plus haut point.

Origine de l’expression

D’où vient cette expression ? De l’année 2020 ? Ça pourrait, mais non. En réalité, on ne sait pas trop d’où c’est parti. Il y a bien le dicton « les gonfler (à quelqu’un) ». Dans ce cas, ‘les’ implique ce qu’on imagine et ce qu’on sait que ça implique. Non vous ne voyez toujours pas ? On parle bien ici des testicules (ou bien des roubignolles, des coucougnettes), en tout cas de la même trempe que l’expression « casser les couilles ». Mais on ne va pas rentrer dans les détails, puis cette expression aussi fréquemment employée que vulgaire n’a pas le monopole dans l’explication de l’origine de « ça me gonfle ! ».

Métaphoriquement parlant, on pourrait aussi y voir un individu tellement « gonflé », agacé par l’excès d’un autre, qu’il approche de l’explosion de colère. Un peu comme un ballon !

Plus loin… le verbe « gonfler », peut aussi vouloir dire exagérer (lorsqu’on dit « gonfler son CV », par exemple) et quelqu’un qui enquiquine quelqu’un d’autre au point de le ou la pousser à bout, n’est-ce pas quelqu’un qui exagère ? Vers la fin du 19ème siècle, « gonfler » avait déjà pris une forme argotique qui voulait dire « assommer ». Or, quelqu’un d’assommant, au figuré, n’est-ce pas quelqu’un qui nous « gonfle », nous embête ou nous soûle fortement et qu’on a envie de lui lâcher un « Tu me gonfles ! » ?

Dans certaines régions de la France, cette expression s’emploie « Ça me gave ! ». Connaissez-vous d’autres variantes ?

Source

Traduction en anglais

Littérale : « It’s blowing me up ».

Equivalent : « It’s getting on my tits! » (Ca me monte sur les nichons !), « It’s getting on my nerves! » (Ca me monte sur les nerfs !), « Someone is getting under my skin! » (Quelqu’un creuse sous ma peau !)

Expressions à découvrir...

1 commentaire

  1. Coucou,
    J’ai adoré que vous ayez écris les équivalences en anglais, merci pour l’article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :