Se plier en quatre (ou « se mettre en quatre »)

se plier en quatre les dedexpressions
Se plier en quatre (ou « se mettre en quatre ») | Les Dédexpressions

Définition de l’expression « Se plier en quatre »

Quand on « se plie en quatre » ou on « se met en quatre », on fait tout son possible, on se dévoue au maximum, on se donne beaucoup de mal à faire quelque chose.

Origine de l’expression

Datant du 17ème siècle, cette expression s’employait différemment autrefois. En effet, on disait ‘se mettre en quatre quartiers’ (à rapprocher de ‘se décarcasser’) ou bien ‘se couper en quatre’, dont l’image est plus explicite.

Cette expression se dit en général pour rendre service à quelqu’un ou abattre une lourde tâche. Quatre personnes étant bien plus efficaces et productives qu’une seule.
Si chaque personne soucieuse d’aider son prochain avait une formule magique pour faire apparaître trois clones, elle se mettrait aisément en quatre.

De plus, dans « se plier en quatre », on s’imagine assez facilement tenter de plier son corps en quatre morceaux, ce qui évoque rapidement la difficulté et les efforts nécessaires pour aboutir à quelque chose. En somme, on utilise surtout cette expression pour signifier un effort fait vis-à-vis d’une personne.

Source

Traduction en anglais

Littérale : « To bend oneself in four »

Equivalent :

Angleterre

« To do or die » (Faire ou mourir)

« To go the whole hog » (Aller jusqu’au bout du cochon)

Etats-Unis

« To bend over backwards » (Se pencher par en arrière)

« To break one’s butt » (Se casser les fesses)

« To go for broke » (Aller jusqu’à la casse)