etre un zombie les dedexpressions

Définition de l’expression « Être un zombie »

Alors, non, en effet, cette expression populaire ne fait pas partie du dictionnaire (sauf si vous la trouvez – prévenez-moi !). En revanche, elle est très utilisée et employée… surtout au réveil, encore plus un lundi matin. Ça vous parle ?

Je l’ai surtout entendue à plusieurs reprises sur des émissions à la télé (sans vouloir faire référence à la série The Walking Dead dont j’ai enchaîné les épisodes dernièrement et qui m’a quelque peu inspirée, haha).

Lorsqu’on dit « je suis un zombie » ou « je suis un vrai zombie ce matin », on veut dire qu’on ne sent pas dans son assiette, qu’on a pas de volonté, qu’on se sent inerte, voire qu’on a trop bu la veille et/ou qu’on est mal réveillé.e.

Autrement, que l’on ressent une grande fatigue, voire qu’on n’arrive pas à marcher droit, en lien avec la décadence et le déséquilibre des morts-vivants lorsqu’ils marchent.

Généralement, pour sortir de cet état où l’on se sent « comme un zombie », il nous faut notre café du matin ou une douche avant de pouvoir attaquer la journée. Sinon, impossible d’avoir les yeux en face des trous !

Par extension, on a l’impression de ne pas avoir assez dormi la veille, ou on est de mauvaise humeur. Ou bien physiquement, on peut être si exténué qu’on a l’impression de ressembler à un zombie, un revenant, on a l’air cadavérique, voire émacié.

J’espère vous avoir éclairé(e) !

Traduction en anglais : « To look like a zombie », « To feel like a zombie »

Expressions à découvrir...

3 commentaire

  1. […] une expression qui peut s’employer pour décrire quelqu’un grièvement blessé ou gravement malade, on dit aussi « être entre la vie et la […]

  2. […] Cette expression attestée en 1889 n’a pas d’origine très sûre. La première proviendrait du mot « pâmer », qui se serait transformé en « paumer » puis « pommes ». D’autres tendent à favoriser la thèse selon laquelle l’expression serait tirée des « Lettres à Mme M. Dupin » de George Sand, dans lesquelles l’auteur utiliserait l’expression « être dans les pommes cuites », pour désigner un état de grosse fatigue. […]

  3. […] Celle-ci, se sentant offensée par la beauté de Méduse, la transforma pour se venger en une créature ignoble, avec des serpents pour cheveux, des dents de sanglier et des ailes d’or. Elle était devenue si […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :