Définition de l’expression « Se crêper le chignon »

Cette expression signifie se battre, se disputer violemment et est surtout employée pour les femmes (un poil sexiste comme expression, c’est certain).

Origine de l’expression

Etymologiquement, le mot « chignon » est issu du latin catena (« chaîne »), qui auparavant voulait dire « nuque ». Apparenté à la « chaîne », le « chaignon » est devenu « chignon » au 16ème siècle, par croisement avec le mot « tignon » (venant de « tignasse ») – ou bien une masse de cheveux relevés sur la nuque. Mais le sens du mot « chignon » en tant que coiffure n’est apparu qu’au 18ème siècle.

Cette expression marque alors une opposition entre le soin des cheveux et les actes violents dont les femmes peuvent être à l’origine lorsqu’elles se battent entre elles. Si « se crêper le chignon » est utilisée pour désigner une dispute ou une bagarre entre femmes, c’est parce qu’elles seules, en occident, peuvent porter leur chevelure relevée et groupée derrière ou sur la tête, formant un chignon.

Alors, l’image de cette expression (quelque peu misogyne car les hommes aussi portent des chignons) vient du fait que, lorsque les dames se bagarrent, elles peuvent s’attraper par leurs cheveux, et donc exploser complètement leur chignon qui, dans ce cas, ne ressemble plus à rien.

Quant au crêpage, il consiste à se gonfler les cheveux en repoussant une partie de chaque mèche avec un peigne ou une brosse. Il se pourrait alors qu’à l’issue de la bagarre, lorsque les protagonistes ont leur chignon défait et les cheveux en pétard, cela puisse être mis sur le compte d’une tentative de crêpage – peu réussie.

Source

Traduction en anglais

Litterale : « To tease each other’s bun »

Equivalent : « To have a bitch fight », « To have a set-to » (UK), « To get into a catfight » (US).

Expressions à découvrir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :