Définition de l’expression « Ça fait des lustres »

Lorsque l’on emploie l’expression « Ça fait des lustres », on veut en effet dire que ça fait bien longtemps. Il y a une éternité, il y a des lustres, il y a des siècles.

Origine de l’expression

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ici, le mot « lustre » n’a aucun rapport avec le luminaire luxueux fixé au plafond des demeures familiales ou des châteaux. Cette expression ne tient donc pas son origine dans le lustre illuminé et brillant dont on parle.

En effet, au 17ème siècle, il se trouve que le lustre était une unité de temps, et plus précisément le lustrum, dont la durée était de cinq ans. En pratique, l’utilisation du lustre/lustrum vient de l’antiquité romaine qui désignait soit un sacrifice expiatoire ayant lieu tous les cinq ans au moment du recensement, soit le recensement lui-même. Lorsque cette période de cinq ans touchait à sa fin, une purification des citoyens était organisée et durant laquelle ils étaient aspergés d’eau lustrale avant d’être recensés.

Mais lorsqu’on dit « des lustres » (donc sous la forme au pluriel), on fait allusion à une durée plus ou moins précise. L’expression fait donc référence à une notion de temps, désignant une période longue et indéterminée.

« Oh la la, ça fait des lustres que je ne t’ai pas vu(e) ! » est un exemple d’usage de cette expression, le plus souvent lors de retrouvailles.

Traduction en anglais

Littérale : « Many chandeliers ago »

Equivalent : « It’s been ages » (Ça fait des siècles), « It’s been yonks » (Ça fait une éternité), « Many moons ago » (Il y a beaucoup de lunes), « It’s been a coon’s age » (Ça fait un temps de raton laveur).

Expressions à découvrir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :