Définition de l’expression « Allô »

Je vous avoue, je n’y aurais pas pensé si Fun Radio ne m’avait pas proposé d’en parler durant la matinale de Bruno Guillon « Bruno sur Fun Radio » et son équipe ! Alors voici une édition spéciale… Pourquoi dit-on « Allô » lorsqu’on décroche le téléphone ? J’ai fait mes petites recherches avant mon passage durant l’émission lors de la chronique « On veut savoir » ce mardi 24 janvier.

Je vous propose de jeter un oeil à la vidéo, ou de lire mon explication donnée à l’antenne ci-dessous.

Origine de l’expression

Contairement à ce qu’on pourrait croire, cette expression ne vient pas du terme anglais « hello », mais plutot de l’histoire du téléphone. Et plus particulièrement du premier central téléphonique inauguré par Bell en 1877 à Boston aux Etats-Unis, mais avant tout imaginé par l’ingénieur hongrois Tivadar Puskas. En effet, c’est Tivadar Puska qui a d’abord l’idée du concept aux côtés d’Edison, le pionnier de l’électricité qui fondera plus tard General Electrics en 1892.

En revenant en Hongrie, Tivadar fait construire des centraux téléphoniques un peu partout sur le territoire austro-hongrois, en collaboration avec son frère. Avant d’étendre le chantier, – d’ailleurs, plus tard, ils construiront le premier véritable central téléphonique entre Paris, Marseille, Budapest et Timisoara – lui et son frère testent l’équipement et se disent :

  • Hallod ? (« Tu m’entends ? »)
  • L’autre répond : Hallom ! (« Je t’entends ! »)
  • Hallo ! (« J’écoute ! »)

C’est comme cela qu’allô serait resté.

Il y a une autre explication qui viendrait du 11ème siècle. Les bergers Normands installés en Angleterre, suite à l’invasion de Guillaume le Conquérant, rassemblaient leurs troupeaux en hurlant « Hallooo ! », venant du verbe anglo-normand « Halloer » qui signifie « poursuivre en criant ». C’était le cas de le dire !

Source

Au delà de son utilisation lorsqu’on décroche le téléphone, cette expression (ou onomatopée) est aussi utilisée pour se saluer. Par exemple, les Québécois l’emploient aussi bien pour se retrouver que pour se quitter.

Globalement, c’est une expression qui s’emploie dans beaucoup de pays mais sous une orthographe différente, sauf quelques exceptions. Les Italiens disent « Pronto », les Espagnols « Diga », et les Japonais « Moshi Moshi » !

PS : notez que cela n’a rien à voir avec Nabilla des Anges de la Téléréalité et son légendaire « non mais allô quoi ! », mais j’espère que vous vous lavez quand même les cheveux !

Traduction en anglais :

Liitérale et équivalent : « Hello »

Expressions à découvrir...

4 commentaire

  1. Très bon appel ; je reste à l’écoute pour les prochaines explications téléphonées 😉

    1. Haha génial merci !

  2. Si c’était à Alexander Graham Bell lui-même, on aurait dit « Ahoy hoy! » en anglais au lieu de « Hello. » Je suis heureux qu’il n’a pas réussi cette idée.

    Perso, j’aime beaucoup les autres habitudes françaises de dire « J’écoute » ou bien « Ici ».

    1. Hahaha ! Moi en anglais je dis « Audrey speaking » 😅

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :