Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés

Définition et origine du proverbe « Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés »

Ce proverbe signifie que les gens exécutent leur métier méticuleusement pour les autres mais pas pour eux-mêmes. Ils s’appliquent pour les autres au travail mais se négligent chez eux. Ils ne profitent pas assez de l’argent qu’ils ont durement gagné, ou bien négligent les avantages par rapport à leur milieu.

Ce dicton très employé est dérivé d’un des Essais de Montagne à la fin du 16ème siècle : « Quand nous voyons un homme mal chaussé, nous disons que ce n’est pas merveille, s’il est chaussetier ».

Ensuite, on ne peut plus dramatique mais néanmoins une deuxième explication trouvée sur Wikipedia : ce proverbe viendrait du début du 20ème siècle où les cordonniers, pour la plupart étaient des « gueules cassées » de retour de la première guerre mondiale. Afin de se réintégrer dans la société, ils n’avaient d’autre choix que d’opter pour ce métier qui s’exerce assis. Triste réalité, beaucoup d’entre eux ayant une ou deux jambes en moins à l’époque, les cordonniers étaient donc « les plus mal chaussés ».

Source

Traduction en anglais

Littérale : « It’s always cobblers who are poorly shod »

Equivalent : « It’s always the baker’s children who have no bread », « The cobbler’s children go barefoot ».

Expressions à découvrir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :