Appeler un chat un chat

appeler_un_chat_un_chat_les_dedexpressions
Appeler un chat un chat – Les Dédexpressions

Définition de l’expression « Appeler un chat un chat »

Appeler les choses par leur nom.
Être franc et direct.

Origine de l’expression

Au 18ème siècle, on nommait « chat » le sexe féminin en argot, plus précisément la toison pubienne, en jouant sur l’ambiguïté du terme qui désigne l’animal de compagnie. Ce fut le poète Nicolas Boileau qui utilisa le premier l’expression dans une satire dénonçant l’hypocrisie de la société.

Autrement dit, plutôt que de tourner autour du pot, appeler les choses par leur nom, être précis(e) est plus simple pour communiquer avec son entourage.

Globalement, être franc et direct est tout un art de communiquer, il faut le faire avec tact et diplomatie pour ne pas être trop brut de décoffrage !

Source

Traduction en anglais :

Littérale : “To call a cat a cat”

Equivalent : “To call a spade a spade”

Donc en anglais, ça donnerait…

appeler_un_chat_un_chat_to_call_a_spade_a_spade
Les Dédexpressions

Donner sa langue au chat

12063434_818715278246590_641165670444114289_n

Définition :

Abandonner une réflexion.

Origine :

Autrefois, on disait « jeter sa langue au chien ». Cette expression avait un sens dévalorisant car à l’époque, on ne « jetait » aux chiens que les restes de nourriture. « Jeter sa langue aux chiens » signifiait alors ne plus avoir envie de chercher la réponse à une question. Petit à petit, l’expression s’est transformée pour devenir « donner sa langue au chat », au XIXe siècle. En effet, à cette époque, le chat était considéré comme un gardien de secrets. Sa parole serait donc de valeur considérable, et il pourrait s’agir en « donnant sa langue au chat », de lui prêter la parole pour qu’il nous donne la réponse à une devinette.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To give one’s tongue to the cat »

Equivalent : « To throw in the towel » ou « To throw in the sponge » ou « To give up/quit » ou « To give up the ghost »