être culottée expression illustrée

983931_1203617239756390_1316286143664234805_n

Définition de l’expression « Être culotté·e » :

Vous avez peut-être lu les excellents ouvrages illustrés Culottées de Pénélope Bagieu ! L’expression « être culotté·e » veut dire avoir du culot, être effronté et manifester cet état d’esprit. Avoir de l’aplomb, de l’audace, avoir du toupet.

Voici un exemple pris en ligne pour illustrer ce concept : « Et il faut être culotté pour mettre dehors un colosse comme lui. » – Pierre Bellemare, Marie-Thérèse Cuny, Jean-Marc Epinoux, Jean-François Nahmias, Instinct mortel: Soixante-dix histoires vraies, 1994

Source

Origine de l’expression :

Vous le savez peut-être, mais la culotte est l’ancêtre du pantalon, ou du moins l’ancienne dénomination. À l’époque, la culotte était un pantalon court qui s’arrêtait au genou, porté par l’aristocratie et la bourgeoisie au 17ème siècle. Jusqu’au 16ème siècle, les femmes ne portaient pas de culotte, ce qui était gênant pour monter à cheval, entre autres. Et donc « porter la culotte » voulait dire que la femme dominait dans le couple, ce qui aurait pris plus tard la forme « être culotté » pour avoir de l’audace, oser.

Selon Wikipédia, cette expression viendrait du nom de « Frank Cullotta, membre de la Mafia, qui faisait parti du Chicago Outfit dirigé par Anthony Spilotro à Las Vegas, USA. Il était l’un des plus grands cambrioleurs dans les années 1970 et les années 1980 et était à la tête du « gang du trou dans le mur », surnom donné par la presse pour son audace et ses méthodes originales de cambriolage ».

Une autre explication nous vient de Quora, par rapport à l’expression similaire « avoir du culot », venant de l’argot des prisons où certains détenus acceptaient des rapports physiques avec les « caïds ». Ils étaient alors protégés et « avaient de la chance » : ils osaient des choses que les autres ne pouvaient se permettre. On retrouve le même phénomène dans les prisons américaines dans les années 80 où ceux qui se soumettaient , laissaient voir leur sous-vêtements en tombant leur pantalon au milieu des fesses. Cela est devenu une mode par la suite.

Traduction en anglais :

Littérale : « To have a panty »

Equivalent : « To be cheeky »

Expressions à découvrir...

1 commentaire

  1. […] comme l’expression « être culotté·e« , « avoir du toupet » veut dire avoir de […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :