12279214_829383187179799_4113035294940334995_n

Définition de l’expression « Avoir du pain sur la planche » :

Avoir beaucoup de choses à faire.

Origine de l’expression :

Si, de nos jours, « avoir du pain sur la planche » signifie avoir beaucoup de tâches fastidieuses à accomplir, le sens de cette expression était bien différent à la fin du 19ème siècle. Cela signifiait que l’on avait assez de réserves pour affronter l’avenir. Effectivement, à cette époque les paysans préparaient de grandes quantités de pain qu’ils conservaient sur une planche de bois fixée au plafond.

Par la suite, l’expression a pris le sens « d’avoir de quoi vivre sans devoir travailler ». Le sens actuel « avoir du travail en réserve » semble n’être apparu qu’au début du 20ème siècle. Pourtant, une autre explication plausible a déjà été formulée quant à l’origine de cette expression.

Au 19ème siècle, le tribunal distribuait les rations de pain aux accusés qui devraient s’acquitter de longues peines de travaux forcés. C’est de là que viendraient les idées de longueur et de pénibilité formulées dans cette expression. Une autre hypothèse se base sur l’expression ait été « du pin sur la planche » et fasse référence au menuisier travaillant une planche de pin.

Source

Traduction en anglais :

Littérale : « To have bread on the cutting board »

Equivalent : « To be snowed under with work », « To have a lot on one’s plate »

Et en anglais, ça donne quoi ?

Expressions à découvrir...

1 commentaire

  1. […] De nos jours, mettre la main à la pâte, c’est faire comme le boulanger qui doit travailler lui-même sa pâte et la pétrir pour faire son pain. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :