Tirer les vers du nez

tirer-les-vers-du-nez-modifie

Définition :

Réussir adroitement à faire parler quelqu’un (sur un sujet ou des informations qu’il ne voulait pas aborder ou divulguer).

Origine :

Les hypothèses sur l’origine de cette expression qui est attestée depuis le XVe siècle sont multiples mais aucune n’est réellement satisfaisante.

Une qui semble séduisante viendrait d’une déformation du latin ‘verum’, ‘le vrai’. On tirerait donc la vérité du nez.
Mais pourquoi du nez ? Et pourquoi ‘les vers’ au pluriel ?

Certains évoquent les charlatans de l’époque qui prétendaient guérir les gens en leur retirant par le nez les vers qui étaient forcément la cause de leur(s) maladie(s). Il y a même eu Littré qui faisait un rapprochement hasardeux avec les comédons (ou points noirs) qu’on extirpe du dessus du nez et qui, s’ils ont bien la pointe noire, ont plutôt l’apparence de plus ou moins mini asticots blancs.

Enfin, même si cela a été suggéré, il est peu probable que l’expression ait un lien quelconque avec un poète auquel on chercherait à faire écrire quelque vers pour un sonnet (son nez ?).

Voilà donc encore une autre expression qui garde son mystère.

Source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s